Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Contact

 
 
Représentant : 
Jean-Yves BALAGNA
 
 
 

Recherche

Infos

T4-enquete-publique-800x152

Du 10 décembre 2012 au 24 Janvier 2013

Enquête publique sur la nouvelle branche du T4

      => Permanences de la Commission d'enquête http://www.t4clichymontfermeil.com

 

Télécharger 

 

 dossier_information.jpg

Archives

28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 14:31

http://www.leparisien.fr/images/2013/02/27/2602033_1_640x280.JPG

L’annonce a déjà provoqué des remous parmi les élus des communes concernées. Un mois après la fin de la consultation des habitants, la commission d’enquête publique approuve le projet de débranchement du tramway T4 vers Clichy-sous-Bois et Montfermeil. Elle a rendu un avis favorable, avec quelques recommandations, mais sans réserves. 

Ses conclusions ont été transmises au préfet de la Seine-Saint-Denis. Sur la base de cet avis sans ambiguïté, celui-ci devrait déclarer le projet d’utilité publique. Ce pourrait donc être la dernière étape avant la phase des travaux de ce fameux tracé 4, à moins que des recours juridiques n’en reportent le démarrage.

Les maires des Pavillons-sous-Bois et de Livry furieux

Du côté de Clichy et de Montfermeil, on saluait hier une « grande victoire ». « C’est une excellente nouvelle, elle montre que ce projet est considéré à sa juste mesure, celle de l’intérêt général », réagit le maire PS de Clichy, Olivier Klein, qui espère une mise en service à l’horizon 2017-2018. Le 26 janvier, plus d’un millier d’habitants des deux villes avaient formé une chaîne humaine sur une portion du tracé. « Je suis très heureux », dit Xavier Lemoine, le maire UMP de Montfermeil, qui précise les recommandations émises par la commission d’enquête : « Attacher une attention au plan de circulation des villes traversées, accompagner les commerçants pendant la phase de travaux et bien informer les riverains et les usagers. »

« C’est la moindre des choses! » s’étrangle Philippe Dallier, le maire (UMP) des Pavillons-sous-Bois, qui n’avait pas encore connaissance du détail de la décision. Pour lui, ce tracé risque d’asphyxier les quartiers commerçants des Pavillons et de Livry-Gargan. Les opposants au T4 n’ont pas déposé les armes. « La partie est très, très loin d’être terminée. Je vais engager une action juridique », promet Alain Calmat, le maire (DVG) de Livry, furieux contre « une commission d’enquête aussi orientée » et contre le « buzz politico-médiatique » qui règne selon lui autour de ce projet. Pas question, donc, de dialoguer avec ses voisins autour des aménagements à venir : « Je suis prêt à discuter à condition qu’on remette en cause le tracé 4, c’est une horreur pour les villes de Livry et des Pavillons. »

La mobilisation contre le projet a été très forte durant l’enquête publique, du 10 décembre au 24 janvier. En plus des recueils d’appréciations, une réunion publique a été organisée dans les deux villes. Et une pétition de plus de 6500 signatures contre ce tracé avait été remise au commissaire-enquêteur par les deux maires à la fin de l’enquête.

 

Source : Le Parisien Gwenael Bourdon et Carole Sterlé

Repost 0
Published by collectif_riverains_t4@
commenter cet article
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 14:42

COLLECTIF DES RIVERAINS DE LA LIGNE T4

 

Commission d’enquête – projet de débranchement du T4

Préfecture de la Seine-Saint-Denis

Direction du développement durable et des collectivités locales

Bureau de l’urbanisme et des affaires foncières

1, esplanade Jean Moulin

93007 BOBIGNY Cedex

 

Les Pavillons-sous-Bois, le 14 janvier 2013

 

 

Le tracé 4, c’est en encore le STIF qui en parlait le mieux en 2008 : « un impact fort sur la gare de Gargan, des travaux d’infrastructures très lourds, une gestion des flux délicate et un impact d’exploitation des travaux conséquent pour T4 existant et pour la voirie » (Etude Setec-Gauthier+Conquet, 28/04/2011). Des contraintes majeures qui justifient à elles-seules l’absence de ce tracé dans le Document d’Orientations et de Caractéristiques Principales (DOCP) de 2008 et le peu d’enthousiasme qu’il suscite auprès des porteurs du projet.

 

S’il épargne la RN3, le tracé 4 n’en demeure pas moins inacceptable et le plus lourd de conséquences sur les communes des Pavillons-sous-Bois et de Livry-Gargan. Le tracé 4 cumule tous les handicaps :

 

  • - L’impact sur le T4 actuel avec des passages toutes les 3 minutes (toutes les 1,5 minutes dans les 2 sens) va accroitre considérablement les nuisances des riverains sur toute la ligne de Bondy à Aulnay-sous-Bois,


  • - Mais surtout analysons les flux sur la partie commune de Gargan à Bondy :

Aujourd’hui un train-tram toutes les 6 minutes, soit 10 par heures, mais 10 aussi dans l’autre sens, soit en tout 20 tram-trains par heure.

Donc tous les carrefours bloqués pendant 20 minutes au minimum par heure.
Or le débranchement du T4 doublera ce temps puisque les rames seront distinctes entre celles existantes et les nouvelles.
Cela veut dire des carrefours bloqués aux heures de pointe de 35 à 40 minutes par heure. Il y aurait un peu moins de bus traversant Le Raincy mais plus d’embouteillage sur Les Pavillons-sous-Bois, Villemomble, Le Raincy Livry-Gargan.

  •     -  La dégradation de la qualité de service sur la ligne T4 actuelle

 

  •     -  La démolition de la gare d’aiguillage de Gargan


  •   - L’abattage des arbres


  •   -  La suppression nette de 272 places de stationnement du bd de la République et du bd Max Dormoy,


  •   -  La suppression de 50% de l’offre en stationnement tout le long de l’itinéraire comme les lourdes menaces sur les commerces de proximité et le devenir du marché de Chanzy.


  •   -  La mort certaine de la zone commerciale la plus dense des 2 ville


  •   - Travaux, bouchons, le tracé 4 portera un coup fatal aux commerces de Chanzy, République et Victor Hugo. Les maigres indemnités généreusement promises par les Maires de Clichy-sous-Bois et Montfermeil n’y changeront rien.
  •  Le détail du projet consacre dix pages aux coléoptères et on se contrefiche de la circulation


  •  -  La saturation routière de l’un des secteurs les plus denses de l’Est parisien,


  •   -  1,7 Km de bouchons supplémentaires sur la RN3 (document du STIF 28/04/2011)


  •  -  Risques d’encombrements majeurs, pollutions, sécurité routière, report de trafic dans les quartiers pavillonnaires.
    •  
    •  Secteur Victor-Hugo/Chanzy : le changement de sens de circulation de l’avenue de Chanzy, depuis la gare jusqu’à l’allée Paul Lafargue,
    •  Secteur de la Basoche : mise en sens unique de l’allée Robillard, depuis l’avenue Jean-Jaurès vers la RN3
    •  Saturation des carrefours Franklin / Jean-Jaurès et Jean-Jaurès / Robillard
    •  La mise en sens unique de l’allée Pierre et Marie Curie, de la Basoche vers la RN3

La saturation du secteur de la gare de Gargan sera telle, que le report des véhicules sur Jean-Jaurès saturera également le secteur Jean-Jaurès/Basoche.  (cf- les documents du STIF, soumis à l’enquête publique).

Par la même occasion cela entrainera l’asphyxie des commerces du marché de la Basoche et l’asphyxie des commerces et du marché Chanzy

  •   -  La construction d’une zone grise infranchissable sur le boulevard de la République,


  •   -   La menace sur la sécurité piétonne des enfants du groupe scolaire Bayard,


  •   -  Les nuisances majeures pour les riverains des boulevards Chanzy, République, Max Dormoy, Léon Blum, et des rues adjacentes


  •    - Absence total d’études avec la réalisation du Grand Paris Express.


  •   - Absence total d’études sur la venue concomitante du TZEN 3 en gare de Gargan, (Porte de Pantin aux Pavillons-sous-bois par la RN3). Alors que le prolongement du TZEN 3 qui emprunterait le tracé 4 pourrait représenter une nouvelle solution pour mailler le territoire, nécessitant moins de budget et une mise en place moins contraignante.

  

Précisons qu’à ce projet exorbitant (300 millionsd’€ pour ne faire gagner que 7 minutes aux habitants concernés), bientôt obsolète par l’arrivée de la gare de Clichy-Montfermeil du Grand Paris Express, s’ajoute celui du TZEN3 (bus à haut niveau de service) dont le terminus est également prévu à la gare de Gargan. La saturation de cette zone est inéluctable.

 

Une autre question se pose : est-il prévu d’adapter la fréquence de circulation du RER E en conséquence si l’accès par le Tram est facilité pour davantage d’usagers ?

Compte-tenu de l’engorgement de ce RER aujourd’hui, je me demande si les responsables du STIF   et de la Région ont pris en compte les évolutions de population dans les villes desservies. Il n’y a plus de place assise en arrivant à la station de Bondy (de plus en plus de monde habite la Seine-et-Marne provenant de Chelles-Gournay)

Le RER E environ un train tous les quart d’heure soit 5 ou 6 trams au lieu de 3.

Vivre en banlieue n’est déjà pas facile tous les jours ; dans le 93, encore moins. Les emplois se trouvent plus à l’ouest et malheureusement, à l’est, la qualité de vie se dégrade. Il ne faudrait pas que ce genre de projet se fasse au détriment des habitants qui pourraient se lasser : effet "goutte d’eau qui fait déborder le vase" … sans quoi on pourrait aboutir à l’exode des populations qui auraient les moyens de partir pour un ailleurs plus agréable. Et là, la mixité sociale ne sera plus qu’une vague utopie.

Juste pour finir de la Mairie des Pavillons-sous-bois je mets 1 heure pour aller à Paris et 1h30 pour arriver à mon bureau donc Clichy et Montfermeil n’ont pas grand-chose à nous envier !

L’amélioration de la qualité de la vie pour les uns

ne doit pas se traduire

par une dégradation de celle des autres

Livry-Gargan et Les Pavillons-sous-bois ne sont pas responsable des erreurs d’urbanisme commises sur le Plateau ces dernières décennies. La desserte du secteur doit être pensée dans sa globalité et non en réglant les problèmes des uns sur le dos des autres.

Repost 0
Published by collectif_riverains_t4@
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 18:13

Prochaine réunion :

 

LUNDI 7 JANVIER 2013

à 20H Salle Mozart de l'Espace des Arts des Pavillons-sous-Bois 


En présence de Philippe Dalier; Sénateur-Maire

et de Alain Calmat Maire de Livry-Gargan

 

VENEZ NOMBREUX DIRE NON AU TRACE 4

Repost 0
Published by collectif_riverains_t4
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 20:32

T4.png

 

 

Des mois de travaux, des nuissances considérables, une dévalorisation des biens immobiliers, la disparition des commerces et la mort du marché de Chanzy !

 

MOBILISONS NOUS  !

 

Grande réunion publique

LUNDI 10 DECEMBRE 2012

20 heures

Salle des fêtes de Livry-Gargan, parc de la Mairie

 

En présence de :

Alain CALMAT, Maire de Livry-Gargan

Philippe DALLIER, Sénateur-Maire des Pavillons-sous-Bois

Entourés de nombreux acteurs de la vie locale

 

Comité de défense des Quartirers 4, bd de Chanzy 93190 Livry-Gargan  nonautrace4@laposte.net

Repost 0
Published by collectif riverains t4
commenter cet article
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 15:36

Lors des réunions publiques qui ont eu lieu au mois de septembre, de nombreuses interventions ont porté sur l’impact de la traversée de la RN 3 par le tracé 3 et sur la faisabilité et l’insertion du tracé 4.

Parmi elles, plusieurs ont exprimé le souhait que ces sujets soient approfondis dans le cadre de la concertation. Afin de satisfaire à cette demande, le STIF, en accord avec le Garant de la concertation, monsieur Jean-Luc Mathieu, organise un atelier de travail.

Cet atelier d’une trentaine de participants (élus, associations, habitants) sera l’occasion de présenter des éléments complémentaires et de solliciter vos avis.

  ATELIER DE TRAVAIL

Mercredi 21 octobre
8h45 à 12h
Livry Gargan 
Ancienne piscine - parc de la mairie 

Inscrivez vous dès maintenant en indiquant votre nom et vos coordonnées à l’adresse suivante atelier-t4@stif.info

 

Repost 0
Published by collectif riverains t4 - dans STIF
commenter cet article
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 14:05
Du 1er septembre au 31 octobre 2009, une concertation est organisée sur le projet de création d’une nouvelle branche du tram-train T4 jusqu’à Clichy-sous-Bois et Montfermeil en Seine-Saint-Denis.


Ce projet permettra d’améliorer les conditions de déplacement des habitants proches du tracé retenu et accompagnera le développement économique et la rénovation urbaine du plateau de Clichy-sous-Bois – Montfermeil.

Pilotée par le STIF, cette concertation sera menée sous l’égide d’une personnalité indépendante, Jean-Luc Mathieu, garant désigné par la Commission nationale du débat public (CNDP). Elle se déroulera dans les communes concernées par le projet : Clichy-sous- Bois, Livry-Gargan, Montfermeil, Les Pavillons-sous-Bois, Le Raincy et Sevran.

Moment d’échanges et de dialogue, la concertation permettra aux voyageurs, riverains, élus, associations et acteurs économiques de prendre connaissance du projet et de partager leurs avis et suggestions sur son opportunité, ses grandes caractéristiques et les différents tracés étudiés.

Le public sera informé sur le projet grâce à de nombreux documents (dossier de concertation, plaquette, dépliant, expositions et cahiers d’acteurs) et à un site Internet dédié :

www.t4clichymontfermeil.com.


Ce site Internet proposera en outre au public d’apporter sa contribution, en publiant ses commentaires sur le projet. Des registres serontégalement disponibles dès le 1er septembre dans chacune des mairies concernées et lors des réunions publiques pour permettre au public d’exprimer son avis sur le projet.

L’ensemble de la concertation fera l’objet d’un rapport du garant et d’un bilan du STIF, qui seront mis en ligne sur ce site Internet à l’issue de la concertation.


Cinq réunions publiques sont proposées et constitueront autant d’occasions de s’informer, de s’exprimer et de contribuer au projet. Elles auront lieu :

  • mercredi 9 septembre (réunion d’ouverture) à 20h30 au Raincy, Espace culturel Thierry Le Luron, 9 boulevard du Midi ;
  • vendredi 11 septembre à 20h30 à Montfermeil, Gymnase Maurice Baquet, 57 rue du Lavoir ;
  • mardi 15 septembre à 20h à Livry-Gargan, Ancienne piscine, Parc de la Mairie ;
  • mardi 22 septembre à 20h aux Pavillons-sous-Bois, Espace des Arts, 144 avenue Jean-Jaurès ;
    vendredi 25 septembre (réunion de synthèse) à 20h à Clichy-sous-Bois, Espace 93 Victor Hugo, place de l’Orangerie.
Repost 0
Published by collectif_riverains_t4@yahoo.fr - dans STIF
commenter cet article
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 16:08

"GAGNANT gagnant » et surtout tous contents. Pour la première fois depuis trois ans, les maires de Clichy-sous-Bois et de Livry-Gargan sont d’accord sur une question relative aux transports. Et pas la moindre : celle du débranchement de la ligne du tram-train T4, qui pourrait aller jusqu’au plateau de Clichy-Montfermeil.

A l’origine de cette réconciliation des élus, un second projet défendu par le président PS du conseil général, Claude Bartolone, et qui a fait consensus parmi les élus : une ligne de bus en site propre sur la N 3, également appelée transport en commun en site propre (TCSP). 


Jusqu’alors, les conditions de désenclavement de Clichy-sous-Bois et Montfermeil opposaient Claude Dilain, maire (PS) de Clichy, à son voisin Alain Calmat, le maire (DVG) de Livry. Depuis les violences de l’automne 2005, les plus hautes autorités de l’Etat ont pris conscience des difficultés de transport pour les habitants de Clichy-Montfermeil, qui mettent encore une heure et demie pour rallier Paris en prenant bus et RER E au Raincy.

« Un très beau travail collectif »

D’où le projet de création d’une branche du T4 vers Clichy-Montfermeil via Livry-Gargan. Mais à Livry, on craignait l’ampleur des travaux et leurs conséquences sur le trafic routier. Jusqu’au mois dernier, le blocage était total. En défendant l’aménagement d’un bus en site propre sur la nationale, le conseil général a jeté les bases d’une entente possible entre lesmaires. La ligne de bus permettrait aux Livryens de rejoindre Paris plus facilement. Une connexion avec le T4 offrirait également des avantages aux usagers du tram train. Les deux projets — bus en site propre sur la N 3 et débranchement du T4 — pourraient se réaliser en parallèle et bénéficier ainsi aux habitants de Livry comme à ceux du plateau de Clichy-Montfermeil. C’est ce qu’ont souligné les deuxmaires dans une déclaration commune, tout en demandant qu’on revoie les deux propositions de tracé de ce débranchement, adoptées cet été par le Syndicat des transports d’Ile-de-France (NDLR : des Pavillons et de Livry) : “Profitez de cette opportunité pour requalifier certains endroits de la  route nationale qui coupe votre ville en deux” », ajoute-t-il. L’autre voisin, Philippe Dallier, sénateur maire UMP des Pavillons-sous-Bois, se frotte les mains : « Une ligne de bus à haut niveau de service le long de la N 3, j’appelle ça de mes voeux depuis plus de dix ans ! »

(voir carte).


Xavier Lemoine, le maire UMP de Montfermeil, salue, lui, « un très beau travail collectif » qui joue sur « la complémentarité des deux aménagements ». « Dans toutes les réunions depuis dix-huitmois, je disais aux élus

 

 

Carole Sterlé et

Gwenael Bourdon

 

Repost 0
Published by Le Parisien - dans Médias
commenter cet article
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 15:07

Après trois ans d’opposition sur le projet de débranchement du tramway T4 pour désenclaver Clichy-sous-Bois et Montfermeil, les « amis de trente ans » ont trouvé un terrain d’entente. Claude Dilain, maire PS de Clichy-sous-Bois, et Alain Calmat, maire DVG de Livry-Gargan, ont fait savoir hier soir d’une même voix qu’ils demandaient une remise à plat des études sur les transports collectifs. La volonté du conseil général de réaliser un transport en commun en site propre (TCSP) sur la nationale 3, projet défendu par Claude Bartolone, a permis aux deux maires de trouver un terrain d’entente. L’hypothèse d’un site commun au TCSP et au T4 pourrait alors être étudiée.

Repost 0
Published by Le Parisien - dans Médias
commenter cet article
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 16:32



Comme vous l’avez entendu le président de la République a annoncé en présentant son plan Banlieues le décrochage du T4 en direction du plateau de Clichy-Montfermeil.

Cette annonce a été confirmée lors de la réunion du 16 juin 2008 du comité interministériel des villes à Meaux. Le diktat vient de tomber : le STIF vient d’être saisi pour donner son avis sur ce projet dès le 9 juillet. Nous avons toujours été favorable au désenclavement du plateau de Clichy Montfermeil dans de bonnes conditions pour tous, et dans la mesure où nous sommes concernés par le passage de transports en communs nous avons souhaité pouvoir discuter des modes de transports et des tracés.

Or nous avons assisté à un simulacre de concertation. Il a fallu insister durant des mois pour pouvoir être consulté par les sociétés d’études. Notre avis n’a pas été pris en compte. Nous nous sommes rendu compte que dès le départ une solution était arrêtée.

Or, le passage d’une double voie ferrée dans une ville comme Livry- Gargan n’est pas anodin. Il faut détruire des maisons, abattre des arbres et dévier la circulation. Un tel projet pourrait être admissible s’il apportait aussi un réel bienfait pour les Livryens. Les solutions avancées aujourd’hui ne laissent rien entrevoir de tel.

Les projets présentés au STIF n’ont jamais eu notre approbation, et risquent de provoquer un rétrécissement de la nationale 3 et une forte insécurité aux abords d’établissements scolaires.

Comme je m’y suis engagé dans mon programme, je n’ai pas attendu pour mettre en oeuvre tous les moyens nécessaires pour défendre l’intérêt de Livry-Gargan. L’avis des Livryens devra tôt ou tard être pris en compte. Je m’y efforcerai en sollicitant l’avis de tous ceux qui se sentent concernés par ce projet dans notre ville.

Alain Calmat
Livry Gargan Le Magazine N° 62

Repost 0
Published by Collectif
commenter cet article
30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 11:42
Le Parisien.fr - mercredi 30 janvier 2008, 16h04 | AFP 

La secrétaire d'Etat à la Ville Fadela Amara a estimé mercredi qu'il fallait «aller plus loin» et plus vite, pour désenclaver les villes de Clichy-sous-Bois et Montfermeil (Seine-Saint-Denis), qui attendent l'engagement clair de la région que le tramway T4 sera prolongé.

«L'Etat sera au rendez-vous pour que le débranchement de la ligne T4 soit effectif et se fasse, en dépit des égoïsmes locaux», a dit Mme Amara, lors de la pose de la première pierre de deux programmes neufs, à Montfermeil (59 logements) et Clichy-sous-Bois (30 logements), dans le cadre de la vaste rénovation engagée du «Plateau» (grand ensemble de 3.700 logements, 28.000 habitants).

«Il ne faut pas se raconter d'histoires: rien ne sera réglé tant que ces communes ne seront pas désenclavées», a-t-elle ajouté.

Lors de sa précédente venue le 9 novembre, elle avait assuré que l'Etat serait «au rendez-vous» et mettrait «les moyens pour le tram-train», un dossier du ressort de la région.

Un décrochement du tramway T4 Aulnay-Bondy (via la gare RER de Livry-Gargan et le Plateau) est réclamé depuis une dizaine d'années par les deux municipalités UMP et PS. Il permettrait notamment aux habitants de rejoindre Aulnay-sous-Bois ou Bondy en 10 minutes au lieu de 40 minutes en bus actuellement. Des crédits d'étude ont été affectés au dossier dans le contrat de projets 2007-2013 Etat-région, ce qui n'a pas suffi à rassurer les maires.

«Je dis qu'il faut aller plus loin. Si l'on veut vraiment changer la vie des habitants, il faut sortir des études. Et vite», a ajouté Mme Amara. Elle a souligné l'«exemplarité» du Programme de rénovation urbaine (PRU) du grand ensemble de Clichy-Montfermeil, le plus important mené sur le territoire (550 millions d'euros d'ici 2013, 1.600 démolitions, 1.300 réhabilitations et 2.300 constructions). «Je veux faire de Clichy et de Montfermeil le mètre étalon de mon ambition pour la banlieue. Si nous devons réussir, ce sera d'abord ici», a-t-elle dit.

«On sent maintenant que la population y croit, après des années de scepticisme et de frustrations, il ne nous manque plus qu'un élément important: le tramway», a expliqué à l'AFP Claude Dilain, maire PS de Clichy, qui s'attend «dans quelques semaines» à un «engagement officiel» de la région Ile-de-France.

 

 
Repost 0
Published by Le Parisien.fr - dans Médias
commenter cet article