Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

 
 
Représentant : 
Jean-Yves BALAGNA
 
 
 

Recherche

Infos

T4-enquete-publique-800x152

Du 10 décembre 2012 au 24 Janvier 2013

Enquête publique sur la nouvelle branche du T4

      => Permanences de la Commission d'enquête http://www.t4clichymontfermeil.com

 

Télécharger 

 

 dossier_information.jpg

Archives

18 janvier 2007 4 18 /01 /janvier /2007 12:36

- Le 5 janvier 2007 le collectif des riverains de la ligne T4 prenait contact avec Le Parisien et nous pouvons lire dans l'édition du 18 janvier 2007 -

 

Aulnay - Bondy

Les ding-dong du tram-train font craquer les riverains
 

LE CHARME du tram-train se serait-il déjà estompé, deux mois après sa mise en service ? Des critiques se font jour à propos des nuisances provoquées par l'usage répété de l'avertisseur sonore. Les protestations qui avaient commencé à l'automne avec les premiers essais se sont multipliées ces dernières semaines. Par dizaines, les riverains ont fait parvenir par courriel leurs réclamations à la direction de la SNCF.

 
« Je suis en bordure de voie et je ne comprends pas pourquoi les conducteurs utilisent en permanence leur avertisseur sonore : en arrivant en station, en redémarrant, en croisant un autre tram... parfois plusieurs fois de suite », souligne Francis, de Villemomble. « Je suis continuellement dérangé par la cloche que les conducteurs actionnent, s'irrite Jean-Pierre, des Pavillons-sous-Bois. Ni le RER, ni un train de banlieue, ni le métro, ni un bus ne signalent leur arrivée ou leur départ », s'étonne-t-il.

« La ligne des cloches »

Un collectif des riverains du T4 s'est constitué. Des tracts ont été distribués dans les boites aux lettres. « Des gens me disent qu'ils ne dorment pas de la nuit », raconte Jean-Yves Balagna, à l'origine du collectif. Cet usager de la ligne Bondy-Aulnay, qui habite Les Pavillons-sous-Bois, ne cache pas sa colère. « Personne ne comprend l'intérêt abusif du gong, dit-il. La ligne est pratiquement droite et on voit très bien le tramway arriver. C'est d'autant plus regrettable que le tram en tant que tel est très silencieux », souligne-t-il, tout en pointant les effets pervers d'une telle situation : « Les gens ne feront plus attention », s'inquiète-t-il. Pour les riverains en colère qui ont rebaptisé la ligne des Coquetiers en « ligne des cloches », il y a désormais urgence à ce que des décisions soient prises. Les maires des localités traversées ont été alertés. La mairie de Livry-Gargan est intervenue auprès de la direction SNCF Ile-de-France. « Le ding-dong du tram-train de la ligne des Coquetiers va baisser d'un ton. Bonne nouvelle pour les dormeurs dérangés dans leur sommeil par ce réveil intempestif dès 4 h 30 du matin », peut-on lire dans le numéro de janvier du magazine d'information de la ville. Philippe Dallier, maire des Pavillons-sous-Bois, a lui aussi écrit, par deux fois, à la SNCF, sans obtenir de réponse à ce jour. « On prend en compte les remarques, assure le porte-parole de la direction de la SNCF Ile-de-France. On va travailler dans deux directions, d'une part la réduction du volume sonore du gong lorsqu'il est utilisé, d'autre part faire en sorte que son usage soit strictement réservé aux besoins de la sécurité. » Le représentant de la SNCF souligne aussi que les conducteurs découvrent encore le tram-train et que tous les automobilistes ne sont pas encore familiarisés avec ce nouveau moyen de transport.

En arrivant en station, en redémarrant, en croisant un autre tram..., les conducteurs du tram-train utilisent en permanence leur avertisseur sonore, ce qui provoque la colère des riverains. (LP/OLIVIER CORSAN.)

Alain Martin

 

 

 

 

Le Parisien , jeudi 18 janvier 2007

Partager cet article

Repost 0
Published by collectif des riverains de la ligne T4 - dans Médias
commenter cet article

commentaires