Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

 
 
Représentant : 
Jean-Yves BALAGNA
 
 
 

Recherche

Infos

T4-enquete-publique-800x152

Du 10 décembre 2012 au 24 Janvier 2013

Enquête publique sur la nouvelle branche du T4

      => Permanences de la Commission d'enquête http://www.t4clichymontfermeil.com

 

Télécharger 

 

 dossier_information.jpg

Archives

22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 14:42

COLLECTIF DES RIVERAINS DE LA LIGNE T4

 

Commission d’enquête – projet de débranchement du T4

Préfecture de la Seine-Saint-Denis

Direction du développement durable et des collectivités locales

Bureau de l’urbanisme et des affaires foncières

1, esplanade Jean Moulin

93007 BOBIGNY Cedex

 

Les Pavillons-sous-Bois, le 14 janvier 2013

 

 

Le tracé 4, c’est en encore le STIF qui en parlait le mieux en 2008 : « un impact fort sur la gare de Gargan, des travaux d’infrastructures très lourds, une gestion des flux délicate et un impact d’exploitation des travaux conséquent pour T4 existant et pour la voirie » (Etude Setec-Gauthier+Conquet, 28/04/2011). Des contraintes majeures qui justifient à elles-seules l’absence de ce tracé dans le Document d’Orientations et de Caractéristiques Principales (DOCP) de 2008 et le peu d’enthousiasme qu’il suscite auprès des porteurs du projet.

 

S’il épargne la RN3, le tracé 4 n’en demeure pas moins inacceptable et le plus lourd de conséquences sur les communes des Pavillons-sous-Bois et de Livry-Gargan. Le tracé 4 cumule tous les handicaps :

 

  • - L’impact sur le T4 actuel avec des passages toutes les 3 minutes (toutes les 1,5 minutes dans les 2 sens) va accroitre considérablement les nuisances des riverains sur toute la ligne de Bondy à Aulnay-sous-Bois,


  • - Mais surtout analysons les flux sur la partie commune de Gargan à Bondy :

Aujourd’hui un train-tram toutes les 6 minutes, soit 10 par heures, mais 10 aussi dans l’autre sens, soit en tout 20 tram-trains par heure.

Donc tous les carrefours bloqués pendant 20 minutes au minimum par heure.
Or le débranchement du T4 doublera ce temps puisque les rames seront distinctes entre celles existantes et les nouvelles.
Cela veut dire des carrefours bloqués aux heures de pointe de 35 à 40 minutes par heure. Il y aurait un peu moins de bus traversant Le Raincy mais plus d’embouteillage sur Les Pavillons-sous-Bois, Villemomble, Le Raincy Livry-Gargan.

  •     -  La dégradation de la qualité de service sur la ligne T4 actuelle

 

  •     -  La démolition de la gare d’aiguillage de Gargan


  •   - L’abattage des arbres


  •   -  La suppression nette de 272 places de stationnement du bd de la République et du bd Max Dormoy,


  •   -  La suppression de 50% de l’offre en stationnement tout le long de l’itinéraire comme les lourdes menaces sur les commerces de proximité et le devenir du marché de Chanzy.


  •   -  La mort certaine de la zone commerciale la plus dense des 2 ville


  •   - Travaux, bouchons, le tracé 4 portera un coup fatal aux commerces de Chanzy, République et Victor Hugo. Les maigres indemnités généreusement promises par les Maires de Clichy-sous-Bois et Montfermeil n’y changeront rien.
  •  Le détail du projet consacre dix pages aux coléoptères et on se contrefiche de la circulation


  •  -  La saturation routière de l’un des secteurs les plus denses de l’Est parisien,


  •   -  1,7 Km de bouchons supplémentaires sur la RN3 (document du STIF 28/04/2011)


  •  -  Risques d’encombrements majeurs, pollutions, sécurité routière, report de trafic dans les quartiers pavillonnaires.
    •  
    •  Secteur Victor-Hugo/Chanzy : le changement de sens de circulation de l’avenue de Chanzy, depuis la gare jusqu’à l’allée Paul Lafargue,
    •  Secteur de la Basoche : mise en sens unique de l’allée Robillard, depuis l’avenue Jean-Jaurès vers la RN3
    •  Saturation des carrefours Franklin / Jean-Jaurès et Jean-Jaurès / Robillard
    •  La mise en sens unique de l’allée Pierre et Marie Curie, de la Basoche vers la RN3

La saturation du secteur de la gare de Gargan sera telle, que le report des véhicules sur Jean-Jaurès saturera également le secteur Jean-Jaurès/Basoche.  (cf- les documents du STIF, soumis à l’enquête publique).

Par la même occasion cela entrainera l’asphyxie des commerces du marché de la Basoche et l’asphyxie des commerces et du marché Chanzy

  •   -  La construction d’une zone grise infranchissable sur le boulevard de la République,


  •   -   La menace sur la sécurité piétonne des enfants du groupe scolaire Bayard,


  •   -  Les nuisances majeures pour les riverains des boulevards Chanzy, République, Max Dormoy, Léon Blum, et des rues adjacentes


  •    - Absence total d’études avec la réalisation du Grand Paris Express.


  •   - Absence total d’études sur la venue concomitante du TZEN 3 en gare de Gargan, (Porte de Pantin aux Pavillons-sous-bois par la RN3). Alors que le prolongement du TZEN 3 qui emprunterait le tracé 4 pourrait représenter une nouvelle solution pour mailler le territoire, nécessitant moins de budget et une mise en place moins contraignante.

  

Précisons qu’à ce projet exorbitant (300 millionsd’€ pour ne faire gagner que 7 minutes aux habitants concernés), bientôt obsolète par l’arrivée de la gare de Clichy-Montfermeil du Grand Paris Express, s’ajoute celui du TZEN3 (bus à haut niveau de service) dont le terminus est également prévu à la gare de Gargan. La saturation de cette zone est inéluctable.

 

Une autre question se pose : est-il prévu d’adapter la fréquence de circulation du RER E en conséquence si l’accès par le Tram est facilité pour davantage d’usagers ?

Compte-tenu de l’engorgement de ce RER aujourd’hui, je me demande si les responsables du STIF   et de la Région ont pris en compte les évolutions de population dans les villes desservies. Il n’y a plus de place assise en arrivant à la station de Bondy (de plus en plus de monde habite la Seine-et-Marne provenant de Chelles-Gournay)

Le RER E environ un train tous les quart d’heure soit 5 ou 6 trams au lieu de 3.

Vivre en banlieue n’est déjà pas facile tous les jours ; dans le 93, encore moins. Les emplois se trouvent plus à l’ouest et malheureusement, à l’est, la qualité de vie se dégrade. Il ne faudrait pas que ce genre de projet se fasse au détriment des habitants qui pourraient se lasser : effet "goutte d’eau qui fait déborder le vase" … sans quoi on pourrait aboutir à l’exode des populations qui auraient les moyens de partir pour un ailleurs plus agréable. Et là, la mixité sociale ne sera plus qu’une vague utopie.

Juste pour finir de la Mairie des Pavillons-sous-bois je mets 1 heure pour aller à Paris et 1h30 pour arriver à mon bureau donc Clichy et Montfermeil n’ont pas grand-chose à nous envier !

L’amélioration de la qualité de la vie pour les uns

ne doit pas se traduire

par une dégradation de celle des autres

Livry-Gargan et Les Pavillons-sous-bois ne sont pas responsable des erreurs d’urbanisme commises sur le Plateau ces dernières décennies. La desserte du secteur doit être pensée dans sa globalité et non en réglant les problèmes des uns sur le dos des autres.

Partager cet article

Repost 0
Published by collectif_riverains_t4@
commenter cet article

commentaires